Semaine de goût : Les épices du Vietnam font un repas typique


Bien appréciée par beaucoup de voyageurs étrangers, la cuisine vietnamienne est caractérisée par la variété du nord au sud du pays et l’utilisation de l’aromate, des épices du Vietnam ainsi que des sauces. Alors pour découvrir la gastronomie vietnamienne, commencez par la découverte de ses épices appétissants.


Les épices du Vietnam donnent beaucoup de saveur à vos cuisines

Ajoutez des épices savoureuses à vos recettes à la place !

A la base, les épices servent à parfumer la nourriture, le corps et, même, le plus surprenant, à soigner des maladies. Il existe diverses épices. Elles existent depuis la nuit des temps, et font le bonheur de nos papilles. Elles sont un vrai délice dans nos petits plats traditionnels.

Les épices du Vietnam peuvent en dire long sur la cuisine d’une culture et sont utilisées dans une vaste gamme de mets savoureux et sucrés. Comment se mettre aux épices et les utiliser au quotidien ? Lesquelles choisir ? Le chef vietnamien nous en parle avec passion, livrant de nombreux conseils pratiques pour mettre enfin de l'audace dans nos plats.

Les épices du Vietnam

Qu’est-ce qu’une herbe ?

Les herbes sont les parties feuillues des plantes qui n’ont pas de tiges ligneuses. Elles peuvent être fraîches ou séchées. Les herbes séchées ont une saveur plus forte que les herbes fraîches mais perdent rapidement de leur force.


Les herbes aromatiques fraîches sont toujours les plus appréciés et utilisées largement.

Voici quelques herbes populaires au Vietnam :

- L’ortie vietnamien : A vrai dire, il n’y a pas de mots équivalents pour appeler cette herbe. Il ressemble à l’ortie mais moins piquant. Il convient à tous les plats mais en particulier les soupes de vermicelles ou des rouleaux.

- Les herbes à paddy ou ngổ/mò ôm en vietnamien : cette herbe est à l’origine du sud et convient parfaitement à la soupe de poisson aigre-douce ou aux pousses de soja sautées.

- La coriandre est un ingrédient clé du populaire plat vietnamien « pho ». Pho est si populaire et commun au Vietnam que ce plat peut être trouvé même dans les voitures de rue sur le bord de la route au Vietnam, parfois à un prix aussi bas que 1$ USD. Au Vietnam, le pho est mangé pour le petit déjeuner!

- L'aneth est principalement utilisé dans la marinade de viande ou avec du poisson. Sa saveur brillante se marie bien avec les poissons légers, comme la morue ou l'églefin. Il est le plus populaire dans le nord du Vietnam et est utilisé dans les soupes.

- La menthe parfumée et rafraîchissante grâce à l’essence de menthol qu’elle contient, donnant souvent ce goût rafraîchissant et rafraîchissant aux plats vietnamiens. C'est l'élément sucré de nombreux plats.

- Le basilic donne un goût parfait en combinant avec les soupes telles que le Pho, les vermicelles.


Qu’est-ce qu’une épice ?

Les épices du Vietnam proviennent de l’écorce, des bourgeons, des fruits, des racines, des graines ou des tiges de divers arbres et autres plantes.

Oui ben ... mais … des épices et des herbes, il en existe tellement qu'il est parfois difficile de savoir lesquelles acheter en priorité pour les plats vietnamiens ! Custom Asia Travel nous aide et nous révèle les épices du Vietnam à toujours avoir dans sa cuisine.

Un peu d’épice suffit à donner aux recettes les plus ordinaires un goût nouveau et intéressant. Recherchez les recettes des plats vietnamiens qui contiennent une ou plusieurs de ces épices ou essayez une nouvelle épice dans l’une des recettes préférées de votre famille.


En règle générale, tout ce que vous pouvez trouver cultivé au Vietnam sera un bon choix pour commencer à regarder ce qui est inclus dans sa cuisine. Des condiments comme les piments ou les poudres de piment ont été ajoutées plus tard alors que les commerçants d'épices se sont étendus au Vietnam.

- La citronnelle est une saveur populaire pour le poisson, le bœuf et la viande. C'est une herbe fréquemment utilisée dans de nombreux plats vietnamiens.

- L'anis étoilé donne une saveur de réglisse douce aux aliments. Il est souvent utilisé dans la cuisine du sud-est asiatique pour ajouter dans les soupes et les ragoûts. C'est également un ingrédient clé de certains plats de porc et de volaille.

- Les graines de rocou sont utilisées fréquemment pour colorer les aliments et apporter un peu de saveur citronnée. Au Vietnam, les graines de rocou sont teintes par des femmes au foyer réduites en huile d'arachide, d'huile de coco ou de saindoux, chauffées et filtrées pour combiner des colorants alimentaires comme le curry, le riz frits, roulés avec de la viande ...

- Le gingembre donne une saveur douce et épicée à divers mets sucrés et savoureux. Il est une épice essentielle et est utilisé presque aussi souvent que la coriandre. Il est populaire dans les soupes, mais il peut également être utilisé pour les plats à base de viande. Le gingembre est courant dans les cuisines de l’Asie et du sud-est asiatique.

- L'ail est populaire avec le porc, le bœuf et le poulet. Il aide à masquer les odeurs désagréables que la viande pourrait avoir tout en augmentant les saveurs savoureuses du plat. Les connaisseurs disent que le meilleur ail du Vietnam est cultivé sur la petite île de Ly Son située dans le centre du pays.

- La cannelle est une écorce parfumée qui a une saveur douce, ligneuse et fruitée. Essayez-la dans les soupes, les ragoûts et les desserts.

- Le galanga est populaire sur les fruits de mer, les crevettes et le galanga étant une combinaison classique.

- Le poivre noir est très populaire que l'on trouve dans toutes les cuisines. Il est particulièrement populaire dans les soupes et les ragoûts, mais il se marie bien aussi avec la viande. Le poivre noir au Vietnam était la seule source de piquant avant l'introduction des piments, mais n'a pas perdu beaucoup de popularité depuis l'introduction du fruit dans la cuisine. Les Vietnamiens sont assez fiers de leurs grains de poivre. Du poivre fraîchement moulu, en terme de goût et d'intensité, ça n'a rien à voir !

- Le cayenne (aussi appelé poivre de cayenne) qui est une poudre au goût fort et épicé faite de piments tropicaux, est utilisée pour la couleur, mais aussi pour le piquant. Ceci est plus populaire dans les parties sud du Vietnam, car dans les parties nord, le poivre noir règne toujours comme le roi épicé.

- Le sucre de coco est populaire dans les soupes du sud du Vietnam, mais il n'est pas utilisé aussi fréquemment que le sucre de roche.

- Le sucre de roche est utilisé à travers le pays comme édulcorant, en particulier dans les boissons et les desserts. Il a également quelques applications savoureuses.

- Le sel est la clé de la cuisine vietnamienne, bien qu'il soit utilisé avec parcimonie. Il y a très peu de plats qui ne sont pas assaisonnés de sel. Malgré cela, la cuisine vietnamienne est toujours considérée comme si saine car la quantité de sel est très faible par rapport à la cuisine française.

- Le glutamate : Comme les autres Asiatiques comme chinois, japonais, les vietnamiens ont l’habitude d’utiliser le glutamate pour assaisonner. Celui-ci donne le goût un peu sucré au plat. De nos jours, plusieurs gens commencent à abandonner cet épice dû à sa saveur umami et le remplacer par les autres ingrédients naturels ou le sucre.


Sauces vietnamiennes

Il serait impossible de parler de la cuisine vietnamienne sans parler de l'utilisation des sauces dans la cuisine. La cuisine vietnamienne est construite sur ces sauces riches et salées pour une saveur de base, mais les cuisiniers aiment également utiliser les sauces comme une étape finale pour les plats.

Goi Cuon du Vietnam

  • La sauce de poisson (Nuoc Mam) est utilisée dans presque tous les plats vietnamiens disponibles. Vous le trouverez injecté dans du Pho ou sur des plats de porc grillés. Il est également populaire comme base pour de nombreuses soupes et ragoûts.

  • La sauce de soja (Nuoc Tuong) est un autre composant de la nourriture vietnamienne qui mérite l'attention. Souvent utilisée dans les plats de légumes, la sauce soja est pleine de saveurs salées et de saveur umami.

  • La sauce chili est un autre ingrédient commun. Il donne un bon coup de pied, mais il donne également une belle couleur rougeâtre à certaines soupes ou bouillons de légumes légers.

  • La sauce aux crevettes (Mam tom) est une pâte de crevettes et de sel utilisée pour faire sauter et mariner les viandes. En raison de la forte odeur caractéristique, beaucoup de personnes dans le Sud, l’Ouest ou des étrangers ne peuvent pas manger. Mais, pour la plupart des gens du Nord, la pâte de crevettes est un condiment nécessaire pour souffler « l'âme » de nombreux plats tels que « bun dau mam tom », « bun thang », « bun rieu » ou « cha ca », …

Bun dau mam tom

La cuisine vietnamienne est l'une des cuisines les plus savoureuses. En lisant cet article,

vous vous êtes peut-être retrouvé à hocher la tête et à reconnaître que vous utilisez déjà

bon nombre de ces épices dans votre propre cuisine.

Peut-être pourriez-vous même essayer maintenant un Banh Mi (sandwich vietnamien) !

48 views

Notre conseiller(ère)

vous répondra sous 48H

et vous rappellera gratuitement

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Instagram

AU VIETNAM

du lundi au vendredi (8h30-17h30)

Tél. +84. 94 7 06 66 00

EN FRANCE

du lundi au vendredi (09h30-12h30 & 14h-18h)

Tél. +33. 650 68 69 64

N ° 116, voie 76/32, rue An Duong, Yen Phu, arr. de Tay Ho, Hanoi, Vietnam

Tel: +84.2437185750;

 © 2010-2019 Custom Asia Travel - Your desires & Our expertise