Tet Nguyen Dan - le Nouvel An Vietnamien

Updated: Mar 3

Le Nouvel An lunaire du Vietnam se déroule généralement pendant les 7 derniers jours de l'année et les 7 premiers jours de la nouvelle année (du 23 décembre lunaire au 7 janvier lunaire). C’est la fête la plus attendue pendant l’année des Vietnamiens. Alors que l’on fera dans ce Têt ? Quels sont les tabous ? Ou les plats préférés ? Tout sera expliqué dans cet article : Guide complet sur Têt Nguyen Dan - le nouvel an vietnamien.


Le Nouvel An lunaire est étroitement lié à l’être humain. Il met en avant la longévité de la vie, le désir des Hommes d’harmoniser le Ciel, la Terre et les personnes. Le Têt Nguyen Dan est l'expression de la relation entre les gens et la nature. Il donne une place importante à l'esprit de la culture agricole, à la famille, aux voisins amoureux tout en alliant la suprême croyance en la vie spirituelle.


Quand est célébré le Têt 2020?

Les vacances du Têt sont basées sur le calendrier luni-solaire. Ainsi, les dates changent chaque année pour le Nouvel An lunaire / Têt. Il tombe généralement à la fin du mois de janvier ou au début de février.

Dates du Têt à venir :

  • Têt Nguyen Dan 2020: 25 janvier

  • Têt Nguyen Dan 2021: 12 février

  • Têt Nguyen Dan 2022: 1er février

Le calendrier solaire d’origine romaine est utilisé dans la vie quotidienne par tous les Vietnamiens. C’est le calendrier luni-solaire qui dicte les dates des fêtes traditionnelles au Vietnam et notamment le Nouvel An.


Signification du Tet Nguyen Dan

Le mot « Nguyên đán »:

- « NGUYÊN » signifie le début

- « ĐÁN » signifie le matin

« Nguyên đán » veut dire le début du matin durant le printemps.

Le “TẾT NGUYÊN ĐÁN”, on le connaît aussi sous l’appellation de Nouvel An Lunaire ou encore TẾT traditionnel vietnamien qui est la fête la plus importante de la culture vietnamienne.


Les Vietnamiens pensent que la malchance s’arrête à la de fin de l’année et que la nouvelle année commence avec de la réussite, de la joie et une bonne santé. Pendant cette période, les Vietnamiens décorent et peignent leur maison. Tout le monde achète de nouveaux vêtements pour célébrer l’occasion, va chez le coiffeur, nettoie, change l’huile et fait le plein d’essence de son véhicule (majoritairement des scooters). Le TẾT est l’occasion de se rappeler ses origines, son pays, ses ancêtres, sa famille et ses racines.


Traditions de Nouvel An Lunaire Vietnamien


Les Vietnamiens ont de nombreuses coutumes et traditions pour le TẾT NGUYÊN ĐÁN.


Préparer le départ des génies du foyer «Ong Cong Ong Tao»

Selon la croyance locale, tout ce qui se produit dans une famille est suivi par les génies du foyer, deux Dieux et une Déesse. Ces divinités font un rapport annuel des actions du foyer afin de les présenter à l’Empereur de Jade, lors du voyage qui a lieu le 23ème jour du dernier mois lunaire. C’est en se basant sur ce bilan que ce génie suprême décidera de ce que méritent les hôtes pendant les douze prochains mois.


Au jour de Ong Cong Ong Tao, la famille prépare les offrandes du culte. La carpe est indispensable afin de servir, selon les croyances locales, de moyen de transport aux génies. C’est aussi le début de la semaine préparatoire de la fête du Têt.


Se rendre au dernier lieu de repos des ancêtres

Le 24 décembre de l’année lunaire, les Vietnamiens vont nettoyer la tombe de leurs ancêtres. Ils enlèvent les mauvaises herbes, repeignent la tombe et prient.

Cette coutume s’appelle le tục dây mã (tảo mộ)


Nettoyer et décorer la maison

Chez soi, on n’oublie jamais de faire un nettoyage dans l’ensemble pour accueillir le nouvel an. Arrangement des meubles, nouveaux achats, décorations…tout ce qui fait plaisir tant aux grands qu’aux petits. Le Têt doit mettre fin à tout ce qui s’est mal passé précédemment .


Le Tet Vietnam

Les fleurs sont indispensablement présente dans les familles. Il y a deux fleurs vraiment représentatives du TẾT:

Au Nord, vous verrez des arbustes de Đào ( la fleur de pêcher)

Au Sud, vous verrez des arbustes de Mai (la fleur d’abricotier)

Ces fleurs doivent fleurir précisément au matin du premier jour du Nouvel An (calendrier lunaire). Selon les croyances des Vietnamiens, cette éclosion apporte chance, prospérité et bonheur pour toute l’année. Dans les familles, les fleurs les plus répandues sont celle de glaïeul, bégonia, dahlia, kumquat...


Aller au marché du Têt

Dans le passé, on allait au marché du Têt principalement pour chercher les ingrédients des "banh chung, banh tet", les gâteaux traditionnels à préparer ensemble en famille.

Traditionnellement, le marché du Têt est décoré en rose et jaune ce qui signifie la bonne chance. Quant à l’autel des ancêtres, un lieu sacré de la maison, on achète et dispose sur un plateau cinq sortes de fruits représentant bonheur, prospérité, succès…


Le 30 décembre de l’année lunaire, à midi, quasiment toutes les boutiques sont fermées.


Procurer des calligraphies

Pendant ces jours fériés, jeune ou âgé profite de la visite dans les temples et pagodes pour s’offrir des calligraphies qui dégagent le plus grand espoir pour un nouvel an de paix, santé, patience, succès…


Confectionner les «bánh chưng, bánh tét »

Les « banh chung » firent leur apparition dès l’époque du roi Hung Vuong 18eme. Aujourd’hui, la confection et la dégustation des « banh chung » restent une des traditions des plus préservées.


Vers les 28 ou 29ème jour du Têt, les membres de la famille vietnamiennes prennent plaisir à partager les différentes tâches de préparation de cette friandise de riz gluante et garnie de viande de porc et d’haricots écrasés. Ce gâteau qu’on appelle « banh chung » dans le Nord et « banh tet » dans le Sud se compose des mêmes ingrédients.

Ils sont préparés, généralement, par ceux qui restent éveillés toute la nuit. Il y a aussi des fruits confits spéciaux, connus sous le nom de Mut, à offrir à tout les invités et visiteurs.


Faire le culte du Réveillon « Cung Giao thua »

Lors du réveillon, la famille prépare deux lieux de cultes : l’un à l’intérieur consacré aux ancêtres, et l’autre pour les génies à l’extérieur. Le chef de famille s’occupe de la cérémonie suprême qui vise à se débarrasser de toute anxiété et à prier pour une année de paix et remplie de chance et de prospérité.


Le premier invité qui compte

L'une des traditions les plus importantes suivies par les Vietnamiens pendant le Têt, est l’importance de la première personne qui rentrera dans la maison lors du Nouvel An. Pour eux, c'est cette première personne qui apporte chance ou malchance pour l'année à venir, donc les familles choisissent souvent, comme premier invité, une personne de bon âge, gentille, amusante et qui a du succès dans le travail.


Se rendre compte des familles

Le premier jour du TẾT, les Vietnamiens rendent visite à la famille du côté paternel.

Le deuxième jour du TẾT, les Vietnamiens rendent visite à la famille du côté maternel.

Le troisième jour du TẾT, certains rendent visite à leurs professeurs ou aux professeurs de leurs enfants. Ensuite ils rendent visite à leurs amis pour leur souhaiter une bonne année, manger et boire.


Plus souvent ensemble, les membres de la famille se rendent d’abord chez leurs parents et puis chez leurs proches pour présenter les vœux et partager des moments agréables au tour d’un thé ou d’un repas chaleureux.


Les habitants croient également que, la façon dont ils commencent leur première journée à l’aube du Têt, déterminent leur sort tout au long de l'année à venir. Par conséquent, ils sourient et se comportent bien avec les gens dans l'espoir d'un avenir meilleur.


Pendant ces 3 jours de vacances du Têt, ils évitent de balayer leurs maisons, de se couper les ongles et les cheveux pendant leur vacances du Têt. En effet, ils pensent que cela pourrait chasser la bonne chance du Nouvel An.


« Li xi », donner de l’argent de chance

Lors des rencontres pendant le Têt, les Vietnamiens offrent des « Li xi » aux enfants en leur souhaitant de bonnes choses. Les « Li xi » sont des étrennes glissées dans de petites enveloppes de couleur rouge incarnant la chance.

Avec cette argent, les enfants s’achètent des bonbons ou les donnent à leurs parents pour qu’après les fêtes ils puissent leur acheter des livres ou des vêtements. Grâce à cette tradition, les enfants Vietnamiens reçoivent beaucoup d’argent et de chance, mais surtout en garde de bons souvenirs qui leur rappelleront, plus tard, le bonheur de l’enfance.


Aller aux temples et pagodes

Au-delà des rites religieux, il s’agit d’une coutume de la majorité des Vietnamiens qui fréquentent les temples et pagodes pour prier de bonnes choses pour soi et sa famille. Pour certains, ce sont des lieux sacrés propices à la méditation et la sérénité dans l’esprit.


Souhaits du Nouvel An vietnamien - Comment saluer les locaux pendant le Têt ?

Les Vietnamiens sont très jovials et accueillants. Ils vous invitent dans leurs maisons pour manger le Têt. Alors, vous devez simplement savoir dire «chuc mung nam moi», qui est généralement prononcé comme «Chook moong Nahm Moi». C'est la salutation traditionnelle pendant le Têt. «Song lau tram tuoi» est utilisé par les enfants pour saluer les aînés et signifie «longue vie de 100 ans». «Suc khoe doi dao» est dit en souhaitant une bonne santé et «An Khang thinh vuong» est pour la sécurité et la prospérité.


Quelques conseils pour voyager pendant le nouvel an vietnamien

Hanoi, Ho Chi Mihn et Hue sont les villes les plus colorées et les plus animées pendant les vacances du Têt. C'est particulièrement réjouissant et agréable de séjourner au Vietnam pendant cette période. Cependant, vous devez être au courant de différents éléments afin de célébrer au mieux cet événement.


Les bruits fortes : Têt est incroyablement bruyant. Les Vietnamiens célèbrent ce jour dans les rues avec de nombreux pétards et des coups de gongs dans les espaces publics. Ils font ce bruit pour effrayer les mauvais esprits, ce qui pourrait apporter de mauvaises fortunes. Si les fenêtres de votre chambre d'hôtel font face à la rue, ce sera très bruyant pour vous. Cependant, si vous n'avez pas de problème pour faire partie des réjouissances, cela peut aussi être très plaisant.


Faites partie des traditions vietnamiennes : le Têt peut être un moment idéal pour découvrir le meilleur des traditions vietnamiennes. Il y a un certain nombre de jeux et de spectacle culturel avec de la musique, de la danse et du divertissement qui sont organisés sur les scènes publiques. La région de Pham Ngu Lao à Saigon ou le musée d’ethnographie à Hanoi, accueillent des spectacles spéciaux pour les touristes. Il y a aussi des danses électrisantes de dragon et de lion!


Réservez vos billets à l'avance : Si vous prévoyez de vous déplacer au Vietnam pendant le Têt, vous devez prévoir du temps supplémentaire car les transports sont remplis des jours avant et après les vacances de Têt. Tous les bons hôtels sont généralement réservés des mois avant et par conséquent, vous devez réserver votre séjour bien à l'avance pour éviter les déceptions plus tard. Les prix augmentent considérablement avec une forte demande dans les zones centrales.


Les endroits pourraient être bondés : les destinations balnéaires populaires comme Hoi An seront également très fréquentées par les habitants. Les familles vietnamiennes font une pause pendant le Têt et, par conséquent, les lieux touristiques ne sont pas seulement remplis par les touristes étrangers mais également des touristes locaux.


Que manger pendant le Tet ?


Un repas avec les Vietnamiens

Quel chance de célébrer le Têt avec les locaux Vietnamiens. Vous pouvez déguster un repas très typique Vietnamien. Pour le Têt, les familles vietnamiennes préparent des plats indispensables comme, le banh trung, poulet bouilli, nem ran, cha gio, et différents types de soupes.

  • Au Nord du Vietnam, ils mangent :

Bánh chưng (gâteau au riz gluant avec du porc)

Chả lụa (saucisse de porc)

Thịt đông (porc avec des champignons et du poivre)

Des graines de lotus confites

Du gingembre confit

  • Au centre du Vietnam, ils mangent :

Bánh chưng

Bánh tét (gâteau au riz gluant avec du porc avec des pois)

Du porc

Du poulet

  • Au Sud du Vietnam, ils mangent :

Thịt kho (porc avec des œufs)

Chả giò (nems)

De la soupe de porc

Du poulet

Des graines de pastèque


Banh chung et banh tet

Le Banh chung et banh tet sont des indispensable du Têt. Leur recette est la même, seule leur forme varie. Les Vietnamiens du Nord préfèrent le banh chung, qui a une forme carrée, tandis que les Vietnamiens du Sud optent dorénavant pour le banh tet, circulaire.

Les deux mets sont empaquetés dans des feuilles de bananier ou de “dong”. Le pliage et le dépliage doivent être délicats. Gare à celui qui déchire les feuilles en l’ouvrant ! À l’intérieur se trouve un gâteau de riz gluant qui contient en son centre une mixture faite de haricots mungo ainsi que de la viande de porc. L’ensemble est cuit pendant 6 à 8h : une préparation longue que beaucoup de Vietnamiens préfèrent éviter en achetant leurs banh chung ou banh tet tout prêts.


Mut (Les Fruits Confits)

Ceci est la partie de la nourriture vietnamienne pure. Les fruits confits sont très populaires sur les marchés locaux. Les familles Vietnamiennes peuvent s’en procurer facilement en grande quantité et de différents goût (noix de coco, la patate douce, le tamarin, la mangue, etc). Les fruits confits aux couleurs vives sont généralement présents sur les tables pour les invités qui viennent, pendant le Têt. Les personnes de tout âges adorent en manger.


Poulet bouilli

La plupart des autels pour vénérer les ancêtres au Vietnam, ont un espace réservés au poulet bouilli, la nourriture délicieuse pour les vacances du Têt. Le poulet pourraient être mis en offrandes en entier, mais certaines familles pourraient décider de couper le poulet en petits morceaux et de les présenter sur l’assiette. La nourriture devrait être assaisonnée avec de la coriandre vietnamienne et consommée avec de la sauce, du sel, du poivre et du jus de citron. Le poulet bouilli avec de la peau jaune et brillante représente le bon début de la nouvelle année.


Soupe de pousses de bambou

Les ingrédients principaux sont la pousse de bambou et le jambonneau. Ce qui demande le plus de temps de préparation est la pousse de bambou. Dans ce cas, on préfère la pousse sèche, qu’il faut bouillir quelques fois, la tremper dans l’eau pendant une journée avant de la cuire.


Nem Ran ou Cha Gio (sortes de rouleaux de printemps vietnamiens)

“Nem Ran” est l’élément populaire dans le repas quotidien ainsi que la nourriture indispensable dans les tables traditionnelles pour vénérer l’ancêtre dans le Nord du Vietnam. Dans le même sens, “Cha Gio” est le plat célèbre dans le Sud du Vietnam. Les deux sont frits pour être croustillants à l’extérieur avec un intérieur comprenant de la viande, œuf, champignons, oignons, crevettes, cacahuètes, etc. Ces sortes de rouleaux de printemps sont souvent servis avec des légumes frais enveloppés dans du papier de riz et trempés dans la sauce. L’affichage accrocheur de “Nem Ran” et “Cha Gio” est en mesure de vous mettre l’eau à la bouche. Comme d’habitude, les rouleaux de printemps doivent être servis pendant qu’ils sont encore chauds et croustillants.


Porc congelé

C’est un plat typique du Nord du Vietnam, qui a les hivers très froids. Pour congeler la viande de porc, on utilise la couenne de porc fraîche.


Salade de chou-rave

Très fraîche et à l’aigre-doux, cette salade à base de chou-rave équilibrera les saveurs onctueuses des autres plats fait à partir de viande.


Xoi gac, le riz rouge

Le riz collant est un mets favori pendant la période du Têt. Cependant, le riz n’est pas choisi au hasard, il est rouge, couleur porte-bonheur pour les Vietnamiens. Le riz en lui-même est un aliment important du régime vietnamien. Il fait donc partie de tous les rituels religieux, se trouvant souvent placé sur les autels. Associé à la couleur rouge qui symbolise la chance, il devient un mets important dans toutes célébrations. Manger du xoi gac pendant la période du Têt est donc essentiel pour s’attirer chance et prospérité, selon les coutumes Vietnamiennes.


C’est grâce à un fruit appelé gac (Momordica cochinchinensis) que le riz prend cette coloration. La chair du fruit, d’un rouge très dense, est mixée avant d’être incorporée au riz blanc. Après assaisonnement, le riz est cuit à la vapeur et devient collant. Un moule est parfois utilisé pour servir le riz.


Alors, quelle est votre opinion sur Têt maintenant ? Aimeriez-vous faire partie des festivités l’année prochaine ? Après tout, quelles meilleures façon d’explorer et de découvrir la culture et les traditions d’un pays que de la visiter pendant ces fêtes les plus célèbres ?

Notre conseiller(ère)

vous répondra sous 48H

et vous rappellera gratuitement

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Instagram

AU VIETNAM

du lundi au vendredi (8h30-17h30)

Tél. +84. 94 7 06 66 00

EN FRANCE

du lundi au vendredi (09h30-12h30 & 14h-18h)

Tél. +33. 650 68 69 64

N ° 116, voie 76/32, rue An Duong, Yen Phu, arr. de Tay Ho, Hanoi, Vietnam

Tel: +84.2437185750;

 © 2010-2019 Custom Asia Travel - Your desires & Our expertise